Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 18:31

 

  Né en 1942 et disparu prématurément le 04 Novembre 2008, Michael Crichton fut l’un des romanciers américains les plus médiatisés de la fin du XXème siècle. Féru de littérature, d’anthropologie, de médecine (il fut notamment diplômé de la Harvard Medical School) et de cinéma, Crichton, également scénariste, réalisateur et producteur, sut conjuguer ses diverses passions en une somme de best-sellers impressionnante. Géant de l’édition avec 150 millions d’exemplaires vendus dans le monde en 30 langues, il fut en effet l’homme derrière un genre tout entier, le techno-thriller, qui culmina avec l’adaptation par Steven Spielberg de son Jurassic Park  en 1992. Il est le créateur de la série Urgences en 1994.


 



 
Premier succès en 1969 avec La variété Andromède, roman racontant les ravages provoqués par un virus extra-terrestre, alors adapté au cinéma en 1971 par Robert Wise. S’ensuivront L’Homme terminal (1972 - la première greffe (ratée…) d’un cerveau électronique  sur un humain), les films Westworld (1973), Coma (1978), La grande attaque du Train d’or (1979) et Runaway l’évadé du futur (1984), que Crichton réalise lui-même, d’après ses propres connaissances scientifiques et son intérêt notamment pour l’histoire criminelle. Il écrit et scénarise la suite de Jurassic Park, Le Monde Perdu (hommage homonyme au roman de Sir Arthur Conan-Doyle, dont Le Parc Jurassique s’était inspiré librement), en 1995 ainsi que Twister en 1996 (film de Jan De Bont).












  Tous ses futurs romans seront ensuite portés à l’écran, autant pour leur grand pouvoir évocateur des maux contemporains (virus, manipulations technologiques ou génétiques, pouvoir des réseaux informatiques et du virtuel) que pour leur traitement multi-polaire (genres aventure, fantastique, science-fiction, policier, scientifique et ethnologique mêlés) : Le 13ème Guerrier (J. Mc Tiernan - 1999, d’après Les Mangeurs de Mort (1976)), Congo (1980, film en 1995 par Franck Marshall), Sphère (1987, film en 1998 par Barry Levinson), Soleil Levant (1992, film en 1993 par Philip Kaufman), Harcèlement (1993, film en 1994 par Barry Levinson), Prisonniers du Temps (1999, film par richard Donner en 2004). Les films demeurent de qualité fort inégale, mais aucun échec ne remis en cause la pertinence des romans de l’auteur, dont le degré de documentation impressionna souvent, aussi bien chez ses inconditionnels que chez ses détracteurs.
















 
Michael Crichton n’hésita pas en effet à appuyer sur des zones sensibles, voir à créer la polémique : les relations entre homme et femme dans le monde de l’entreprise (Harcèlement : le roman fit parler de lui, et le film encore plus, puisque ses affiches furent censurées dans le Sud de la France), les magouilles industrielles japonaises (Soleil Levant), les extrémismes écologistes et le non-dit sur le réchauffement de la planète (Etat d’Urgence - publié en 2005) ou les dérives de la nano-technologie (La Proie, en 2002). Dans son avant-dernier roman, Next (2007), il s’intéressait au statut de l’ADN, des manipulations génétiques et des problèmes éthiques qui en découlent. Un sujet qui dérange les chercheurs et les partisans des avancées de la recherche. Mais telle était la marque de fabrique de Michael Crichton. Qui prendra sa relève?








 
  Couvertures des romans et affiches des films de Michael Crichton se rejoignent sur bien des points : titres courts, inquiétants et énigmatiques, où pointent la noirceur du style thriller (le noir) et les doutes scientifiques (le blanc). L’homme (Adam signifie "rouge" en hébreux) y est placé comme cobaye à peine digne de sujet d’étude tandis qu’une menace tangible mais inconnue et indéfinie vient le menacer telle une Epée de Damoclès. Passé, Présent ou Futur se présentent comme autant d’espace-temps où l’homme ne joue qu’un rôle éphémère mais potentiellement cataclysmique. Dans la plupart des histoires de Crichton, il faudra bien l’habileté réunie de toute une équipe, femme en tête, et non d’un héros isolé, pour arriver à rétablir un fragile équilibre où la Nature doit garder une place primordiale. Un message sempiternel porté par un auteur par ailleurs impliqué dans la préservation des gorilles, espèce magnifiquement décrite dans son roman Congo (1980).

  Son dernier ouvrage, Final Day of Happiness, sortira en 2009 en librairies. Au Cinéma, ses personnages de Jurassic Park lui survivront dans un quatrième épisode tandis qu’un remake de Westworld est déjà annoncé…

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philtomb - dans News
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Décryptage d'affiche de films
  • : Les affiches de films sont des papillons de la nuit du Cinéma : multicolores, éphémères et éternelles à la fois... Invitation, trace, mémoire d'un film ou d'un genre, l'affiche en tant qu'oeuvre visuelle ne saurait être démentie, mais comment la déchiffrer, qu'en saisir et que nous dit-elle finalement, à nous, spectateurs ?
  • Contact

Recherche

Archives

Pages