Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 11:57

 

 

 Guy Peellaert, disparu le 17 Novembre à 74 ans, faisait parti de ces inconnus célèbres : à la fois peintre, graphiste, auteur de bande dessinée, photographe et affichiste, cet artiste belge avait en effet acquis une renommée mondiale dès les années 1970 en illustrant tour à tour le Rock et les légendes du Cinéma américain. Grand « faiseur d’images » au sens noble du terme, Peellaert crée un art avant-gardiste, ouvrant l’Europe aux concepts du Pop’art ou mettant en scène des héroïnes fières et délurées, illustration engagée des premières décennies de la liberté de la condition féminine.

 

 

Peellaert avait souvent mis ses talents de peintre au service du cinéma, avec les affiches françaises de Taxi Driver de Martin Scorsese (1976), L'Argent de Robert Bresson (1983), Paris, Texas (1984), Les Ailes du désir (1987) de Wim Wenders ou Short Cuts de Robert Altman (1993). Des choix très révélateurs de l’accent imposé par l’œuvre iconoclaste de l’artiste belge, qui illustrera également le générique de l’émission Cinéma cinémas, paraissant au début des années 1980.

 

 

 

 

 

 

 On trouvera sur ce lien une longue interview illustrée de l’affichiste, auquel je cède la parole :

 

http://www.bifi.fr/public/ap/article.php?id=122

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philtomb - dans News
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Décryptage d'affiche de films
  • : Les affiches de films sont des papillons de la nuit du Cinéma : multicolores, éphémères et éternelles à la fois... Invitation, trace, mémoire d'un film ou d'un genre, l'affiche en tant qu'oeuvre visuelle ne saurait être démentie, mais comment la déchiffrer, qu'en saisir et que nous dit-elle finalement, à nous, spectateurs ?
  • Contact

Recherche

Archives

Pages